La tronçonneuse est un outil très sollicité dans les travaux d’entretien des espaces verts. Pour effectuer ces travaux, vous aurez le choix entre une large gamme de tronçonneuses. Le modèle et les caractéristiques de l’appareil dépendront de vos besoins. Voici quelques critères qui vous aideront à choisir votre tronçonneuse.

La nature du bois

Certains bois sont plus faciles à travailler que d’autres. Par exemple, les arbres disposant d’une faible ou moyenne densité seront plus faciles à tronçonner. Il s’agit du merisier, du châtaignier, du peuplier, etc. D’un autre côté, les arbres feuillus aux bois durs comme le chêne et le sapin sont plus difficiles à tronçonner. En effet, ils résistent à l’action de la chaîne de la machine et peuvent parfois la stopper. Vous devez donc opter pour une machine disposant d’une puissance relativement élevée. Consultez le classement des meilleures tronçonneuse électrique afin de vous aider dans votre choix.

Les travaux à effectuer

En règle générale, on distingue quatre types de travaux possibles avec une tronçonneuse.

Abattage

Il s’agit de la première utilisation à laquelle on pense lorsqu’on se retrouve devant une tronçonneuse. Pour les travaux d’abattage, optez pour une tronçonneuse thermique puissante. Veillez à ce que le guide (40 cm) de chaîne soit doté d’un diamètre considérable. Cela vous permettra de faire face aux troncs importants. Pour les troncs fins des petits arbustes, vous pourrez vous contenter d’une tronçonneuse électrique.

Élagage

Il s’agit ici de couper des branches d’un arbre sans l’abattre. À première vue, cette pratique peut paraître très simple, mais il n’en est rien. L’élagage nécessitera beaucoup de force et de mesures de sécurité surtout si les branches sont hautes. Ainsi, pour des raisons de sécurité, il est préférable d’opter pour un coupe-branche télescopique (une sorte de gros sécateur sur perche). Préférez les modèles utilisables avec une main. Ils vous permettront de couper les branches tout en étant agrippé à l’arbre.

Ébranchage

Avant de passer à la coupe du bois, il est important d’enlever les branches. Pour cela, vous avez besoin d’un appareil capable de passer à travers les feuillages et les branchages. Optez donc pour un modèle malléable qu’il soit électrique, à batterie ou thermique. En ce qui concerne la longueur du guide ou de la lame, 35 cm devraient vous convenir.

Débitage

Cette opération consiste à découper le bois en petites portions pratiques pour le stockage ou autres utilisations. Pour cela, optez pour un modèle puissant disposant d’une chaîne de 30 à 40 cm. Vous avez le choix entre un modèle électrique, à batterie ou thermique.

Le confort d’utilisation

Le confort d’utilisation est déterminant dans l’achat d’une tronçonneuse. Il est recommandé de choisir une tronçonneuse disposant d’un corps équilibré et mince. Pour plus d’assurance, faites un essai en la tenant dans vos deux mains. Assurez-vous qu’elle ne pèse pas trop et qu’elle soit malléable. Soyez également attentif à la structure des poignées et des commandes. Si vous optez pour un modèle thermique, assurez-vous qu’il possède des poignées antivibrations. Pour finir, faites attention à sa puissance sonore. Pour une utilisation en ville et pour votre confort, les modèles disposant d’une faible puissance sonore sont préférables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.